Le T-shirt technique Homme Jean en fibres recyclées Newlife™

€69,00

T-shirt technique Jean en fibres recyclées | Homme 

L'iconique T-shirt SPIRIDON de 1972 en tissu technique respirant recyclé, manches courtes, col rond.

Fil labellisé Newlife®, Oeko-Tex® et Global Recycle standard®, certifié :
anti-bactérien, anti-odeur, UV résistant, favorisant la thermorégulation, facile à sécher, léger et ultra-doux.

Jean*, apôtre de la course libre, pionnier de la revue et du mouvement Spiridon.

Dans les années 1970 et 1980, des milliers de coureurs en France, en Belgique, en Suisse, aux Etats-Unis ont arboré ce T-shirt Spiridon, signe de leur appartenance à ce mouvement qui défendait une nouvelle philosophie de la course : libre, joyeuse, solidaire, généreuse et inclusive.

  • Couleur : bleu Navy.
  • Matière : fil en polyester recyclé certifié Newlife™.
  • Composition : 92 % PET recyclé (issu du recyclage de bouteilles d'eau minérale et emballages agro-alimentaires) 8 % EA (élasthanne).
  • Conception : stylisme : Caroline ; modélisme : Sébastien ; direction artistique : Gaëlle.
  • Graphisme : création historique originale de Karel Matejovsky, 1972.
  • Coupe : coupe droite, manches courtes, col rond, écusson brodé manche gauche, marquage « Spiridon » en haut du dos.
  • Conseils d'entretien : lavage à l'envers à 30° délicat, ne pas sécher en machine, repasser à l'envers à basse température, laver les coloris foncés séparément.

Traçabilité du produit 

  • Stylisme, modélisme et création graphique réalisés à Annecy et Chambéry. 
  • Tissu : maille issue du recyclage tissée et teintée en France (Isère).
  • Fabrication : dans la région de Porto au Portugal, dans un atelier sélectionné pour son savoir-faire et son éthique.

______

Jean Ritzenthaler, apôtre de la course libre et de l’esprit spiridon

Né en 1941, Jean était le dévouement inlassable et discret à une noble cause, à la poursuite d’une idée, la course libre mise à la portée de tous et de toutes. Par exemple, il fut le premier en France à ouvrir le marathon aux femmes. C’était à Neuf-Brisach, en 1971, juste avant la naissance de Spiridon. Il venait de rencontrer Noël Tamini grâce à la tribune des lecteurs de feu "Le Miroir de l’Athlétisme".

Jean Ritzenthaler – toujours souriant – bon coureur, était un organisateur hors pair. Il avait eu l’idée de proposer ses services à la régie des abonnements de la revue, en liant les abonnés à Odette Roig. Dans un monde où foisonnent les bavards et les “yakas“, cet Alsacien détonnait par son humilité et son savoir-faire, son dynamisme et sa gentillesse.

Guide des tailles